Le chien et la reproduction

Le chien et la reproduction

Chaque épisode de chaleurs dure environ trois semaines. La meilleure période pour la fécondation se situe au cours de la seconde moitié de cette phase. On reconnaît le début de la période féconde aux pertes de sang. À compter de ce moment-là, les mâles risqueraient leur vie pour approcher la dame.

L’accouplement présente des particularités qui peuvent paraître étranges aux personnes qui n’ont pas l’expérience des chiens. Au cours de la saillie, le mâle et la femelle se retrouvent littéralement collés. Cela tient au fait que le corps érectile du pénis du chien est retenu par les muscles du vagin. L’acte d’accouplement dure au moins une demi-heure, avant, pour des raisons techniques, on ne peut en aucun cas séparer les deux animaux. Toute tentative serait de la pure cruauté.

Durant la période féconde, la chienne peut être, en théorie, saillie plusieurs fois. Il est alors possible que des chiots de pères différents puissent venir au monde. Le problème de l’accouplement multiple est que le moment de la mise bas dépend de la date de fécondation et un écart important entre les différentes saillies peut entraîner une parturition
très longue. La gestation dure environ neuf semaines. Au fur et à mesure du déroulement de celle-ci, on doit éviter à la chienne de faire de gros efforts physiques bien qu’elle ait toujours besoin d’exercice. Le nombre de chiots par portée dépend principalement de la race.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *