La première nuit avec votre nouveau chiot

La première nuit avec votre nouveau chiot

L’arrivée du chiot à la maison est une période de joie et de forte excitation pour les propriétaires de chiens par contre cela peut être un moment de forte angoisse et de stress pour le chiot et cela encore plus la nuit.

Il est impossible d’adopter un chien dans un élevage avant qu’il ait 2 mois ce qui signifie que pendant cette période le chiot a passé toutes ses nuits avec sa fratrie. Entouré par les corps chauds de sa mère et de ses frères et sœurs, le chiot a ressenti le même sentiment de sécurité que nous, les humains, lorsque nous sommes avec les membres de notre famille. Il ne faut pas oublier que lorsqu’on emmène notre chiot pour la première fois à la maison, on le retire de sa famille. Imaginez le choc pour un animal à peine âgé de deux mois. Par conséquent, la première chose à laquelle vous devez vous attendre lorsque vous ramenez votre chiot à la maison pour la première fois, c’est qu’il se sentira triste et solitaire, séparé de sa famille la nuit. Le jour, il ne sera pas seul puisque ses nouveaux maitres seront là mais la nuit, il sera seul dans une maison qu’il ne connait pas.

Pourquoi le chiot pleure-t-il la nuit ?

Lorsque nous parlons de l’anxiété et de la dépression d’un chien étant séparé de son propriétaire, les vétérinaires se réfèrent à ce comportement comme anxiété de séparation. Bien que ce problème de comportement soit quelque peu similaire, un inconfort dû à la séparation d’un chiot avec les autres membres de sa fratrie est plutôt un instinct d’évolution plutôt qu’un problème de comportement. Nos chiens domestiques sont aujourd’hui tous des descendants des chiens sauvages, ou plutôt des loups, que les chasseurs européens sont venus domestiquer il y a plus de 20 000 ans. Maintenant, bien que les chiens apprivoisés soient sous protection humaine et ne soient pas de vrais prédateurs, cet instinct de survie naturel est toujours étroitement présent dans leur cerveau. Le petit chiot sans défense sait à ce stade de sa vie qu’il est vulnérable à une attaque de prédateur sans la sécurité de sa tanière et de sa mère. Par conséquent, quand il est enlevé à sa mère, ses instincts naturels entrent en jeu lorsqu’il commence à pleurer.

C’est l’instinct naturel qui pousse un nouveau chiot à faire le plus de bruit possible lorsqu’il est séparé de sa meute pour la première fois. Lorsque vous ramenez le chiot dans votre maison, votre chiot va probablement aboyer, gémir et pleurnicher pendant les deux premières nuits. Ce comportement va probablement continuer pendant les prochains jours ou quelques semaines, car votre chiot se sent anxieux de dormir si loin de sa fratrie. Semblable à l’expérience de ramener un nouveau-né à la maison, c’est à ce moment-là que vous pouvez vous attendre à passer plusieurs nuits blanches. La première nuit à la maison sera le moment le plus effrayant pour le jeune chien et le moment le plus difficile pour les nouveaux propriétaires de chiens, ce qui demandera une grande patience et un grand calme aux propriétaires du jeune chien.

Bien démarrer la cohabitation

Séparé de sa mère et de ses frères et sœurs, le chiot se retrouve maintenant dans un environnement étrange avec de nouvelles odeurs, de nouvelles personnes. C’est votre travail de faire en sorte que le chiot se sente aimé, en sécurité et surtout, en sécurité. La première nuit avec le chiot est l’endroit où vous allez établir les bases de votre relation, il est donc important d’établir un lien fort dès le départ.

Bien gérer la première nuit

La première nuit à la maison avec votre nouveau chiot, vous découvrirez rapidement que les chiots sont assez bruyants. Ils hurlent, gémissent, aboient et grattent à la porte pour tenter de retrouver leur mère. Le chiot aura du mal à dormir la première nuit et, comme indiqué précédemment, il est important pour vous de le faire se sentir en sécurité. La plus grande et la plus commune des erreurs que les propriétaires d’animaux font quand leur chiot commence à pleurer, c’est d’éloigner le chien pour ne plus l’entendre pleurer. Cette réponse peut vous aider à dormir effectivement, mais le chiot est encore plus effrayé qu’auparavant et pleurera généralement aussi fort qu’il le peut.

Au lieu de cela, le nouveau chiot devrait être rapproché des nouveaux propriétaires pour se sentir en sécurité. Vous pouvez placer le chiot exceptionnellement dans votre chambre. Par contre, il ne faut pas laisser le chiot dormir avec vous dans votre lit. Non seulement cela peut être dangereux pour le chiot s’il chute du lit  mais ce chiot va grandir et s’attendre à être autorisé à venir dans votre lit tous les jours. Qu’allez-vous faire quand il pèsera 50 kgs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *